Afrique : Généralités sur le Ghana

  • Par Balla Tomakoté
  • 13 Avr. 2020
  • 624 vues

Aujourd’hui, nous allons à la découverte du Ghana. Car Avril 2020, c’est le mois du Ghana sur Djasso.com. Suivez-nous !


Le Ghana, qui fait partie de la CEDEAO, avec une superficie de 238.500 kilomètres carrés et une population d’environ 29.340.000 habitants, a pour capitale ACCRA. La langue officielle est l’Anglais, mais il convient de savoir que le Ghana est par ailleurs membre de l’OIF (depuis 2006) car il accorde une place importante à la langue française. La devise s’appelle le CEDI.

Appellation GHANA, pourquoi ?

C’est Kwamé Nkrumah, le président du tout premier pays indépendant d’Afrique Noire, qui a décidé de débaptiser la Gold Coast. Cette appellation vient des colons qui l’ont choisie en raison des mines d’or existant en grand nombre dans le pays. Cet or était jusque-là exploité par le peuple ASHANTI qui garde jusqu’aujourd’hui une tradition de bijoux en or ; tradition propagée chez le peuple BRON voisin. Le président panafricaniste, Kwamé Nkrumah, a opéré son choix en mémoire du nom de l’empire médiéval, « l’Empire du Ghana ».

Lire aussi: Découvrez le Burkina Faso en quelques lignes.

Succession des Chefs d’Etat :

1/Kwamé Nkrumah dirige le pays d’abord en tant que Premier Ministre du 6 mars 1957 jusqu’au 1er Juillet 1960, soit trois ans et quatre mois. Elu le 27 avril 1960, il prend fonction le 1er Juillet 1960 et ce, jusqu’au 24 février 1966.

2/Joseph Arthur Ankra opère un coup d’état militaire et assure le relais du 24 Février 1966 au 2 Avril 1969.

3/Akwasi Amankwa Afrifa arrive également au pouvoir par coup d’état le 2 Avril 1969, jusqu’au 7 aout 1970.

4/Nii Amaa Ollenu, un autre militaire, renverse Afrifa le 7 aout 1970 et assure l’intérim jusqu’au 31 aout 1970, soit moins d’un mois.

5/Edward Akufo-Addo, un autre militaire, gère le pouvoir le 31 aout 1970 jusqu’au 13 janvier 1972.

6/Ignatius Kutu Acheampong arrive par un putsch à son tour à la tête du pays le 13 janvier 1972.

7/Frederick William Kwasi Akuffo est l’un des derniers militaires à opérer un coup d’état le 5 juillet 1978, et reste au pouvoir jusqu’au 4 juin 1979.

8/Jerry Rawlings s’empare du pouvoir le 4 juin 1979 pour seulement 4 mois et le remet à Hilla Limann le 24 septembre 1979.

9/Hilla Limann est appelé à gérer le pays du 24 septembre 1979 au 31 décembre 1981.

10/Jerry Rawlings revient au pouvoir le 31 décembre 1981 et y reste durant 20 ans, le temps de redresser le pays. L’alternance n’intervient que le 7 janvier 2001.

11/John Kufuor gère le pouvoir, durant deux mandats, du 7 janvier 2001 au 7 janvier 2009.

12/John Atta Mills est élu président ; son mandat dure du 7 janvier 2009 au 7 janvier 2012.

13/John Dramani Mahama assure la continuité, du 7 janvier 2012 au 7 janvier 2017.

14/Nana Akufo-Addo est l’actuel président qui a pris fonction le 7 janvier 2017 pour quatre ans. 

Il faut, en définitive, préciser que le Ghana reste redevable à Jerry John Rawlings grâce à qui la stabilité politique est aujourd’hui un acquis au pays du panafricaniste Kwamé Nkrumah.   

 

Sorce: Wikipedia, praad.gov.gh

Lire Aussi: A la découverte des dogons, le peuple le plus énigmatique de l’Afrique de l’ouest.(Partie 1)

Articles connexes