20171120-gbapleu-6

Côte d'ivoire : l’incroyable histoire des ‘’hommes singes’’ de gbêpleu

C’est un endroit sacré pour de mythiques êtres dont l’existence est confondue à l’histoire de ce village.

Gbêpleu, un village jadis situé dans la ville de Man était dirigé par Gbê, un chef charismatique dont le village porte d'ailleurs le nom. Rêvant de voir son village s'agrandir, Gbê décide de solliciter les services d'un médium pour les besoins de la cause. Pour réaliser son rêve, le médium lui exige d'ensevelir sa fille vivante et vierge. L'on creuse donc un trou dans la forêt du village où était situé l'ancien marché pour accomplir le sacrifice. Après le rituel, le village du chef connait une éclosion jusqu'à ce qu'un jour, le vieux Gbê soit informé du passage de Samory Touré à Gbêpleu. Sachant que Samory Touré et ses troupes exterminaient les populations dans toutes les régions où ils passaient, Gbê prend la décision de protéger ses habitants en les transformant en singes contre les assauts meurtriers de l'ennemi et les cache dans la forêt. Ayant pris pieds dans le village, Samory cherchant à savoir où sont partis les villageois, se heurte à la réponse du vieux Gbê lui disant qu'il y vit seul. Un combat se déclenche et le vieux est abattu. Dès lors, il n'y avait de plus de possibilité que les singes redeviennent des hommes. Au grand désarroi de certains habitants venus des champs. Pour pallier cela, ils demandent les faveurs d'un féticheur qui leur montre son impuissance. Aujourd'hui, la forêt de Gbêpleu habitée par les singes, dans la ville de Man, est devenue un endroit sacré destiné aux grands sacrifices.

Didi Roch

 

Articles en relation