20180804-fenacmislarge

Côte d'ivoire /bouaké, désormais capitale du fenacmis.

Le Festival National des Arts et de la Culture en Milieu Scolaire (Fenacmis) a tenu sa 7e édition à Bouaké, du 23 au 28 Juillet dernier.

Cette 7e édition du Fenacmis, placée sous le parrainage de la Première Dame, Madame Dominique OUATTARA, a ouvert ses portes le lundi 23 juillet 2018 au Palais du Carnaval de Bouaké où il s’est déroulé autour du thème «Civisme et engagement de tous pour une école de qualité». La cérémonie d’ouverture s’est tenue en présence de la ministre de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kandia Camara qui avait à ses côtés son collègue de la culture et de la Francophonie, Maurice Bandama.

Durant cinq jours et dans une ambiance conviviale, le festival a donné l’occasion de mesurer le talent et l’esprit de créativité des acteurs éducatifs dans 11 disciplines à savoir : le théâtre, le grand-journal, la danse, le chant-chorale, la poésie, dessin/peinture, le cinéma, la cuisine, le tissage de pagne et l’entrepreneuriat numérique (le Web art Créativité). Selon Fossou Francis, commissaire général du festival, au total 1126 acteurs venus de l'ensemble des directions régionales du pays ont pris part à cette activité. Quant au coordonnateur général du Fenacmis, par ailleurs directeur de la vie scolaire, Effimbra Kouakou Nicolas, ce festival consacre la créativité, l'ingéniosité, l'innovation, l'expression du potentiel entrepreneurial artistique, culturel et numérique des élèves du pays. Ce qui poussera le ministre Kouakou Bandama à affirmer, pour sa part, que «les arts et la culture sont les aliments principiels, structurels et structurants de l'homme».

Précisons pour terminer que cette 7è édition a fait droit au vœu du Maire Djibo Nicolas qui avait plaidé en 2017 à Abengourou pour le maintien du festival à Bouaké. Jusque-là, celui-ci était une caravane tournante.

Akina De Kouassi.

Articles en relation