REPPRELCI : les meilleurs journalistes web connus

  • Par Saidi Mamadou Ouedraogo
  • 20 Dec. 2020
  • 575 vues

Les meilleurs journalistes web pour la promotion de la Paix et de l’intégration dans l’espace CEDEAO pour le compte de l’année 2020 sont connus.


C’est au cours d’un dîner gala organisé autour de la sublime piscine de l’hôtel Palm Club à Abidjan Cocody que s’est déroulée la 4eme édition de la distinction des meilleurs journalistes web pour la promotion de la Paix et de l’intégration dans l’espace CEDEAO et des meilleures entreprises de presse en ligne de Côte d’Ivoire.

Le mérite de ce gala revient au Réseau des Professionnels de la Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI), dont le président Lassina Serme, n’a pas omis d’exprimer sa satisfaction et sa reconnaissance à ses prédécesseurs et aux partenaires qui malgré le peu de temps imparti n’ont pas hésité à répondre favorablement à l’appel du réseau.

Les deux parrains de la cérémonie Dr Alfred Dan Moussa, directeur général de l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication (ISTC) et Monsieur Samba Koné, président de l’autorité Nationale de la Presse (ANP), dont les noms sont associés aux prix décernés lors de ce gala n’ont pas manqué de saluer l’effort du  REPPRELCI dans la promotion de la Presse numérique dans nôtre pays.

La présidente du jury Mme Marcelline GNEPROUST, Journaliste au quotidien Fraternité Matin a procédé à la proclamation des résultats. Ainsi sur huit postulants, le premier prix Alfred Dan Moussa du Meilleur Journaliste web pour la promotion de la Paix et de l’intégration dans l’espace CEDEAO est décerné à Jonas Baikey de l'Infodrome, avec une moyenne de 15,33 sur 20, pour son reportage « DAOUKRO, la difficile quête de Paix ».

Fofana Zoumana, Woroba.net rafle la deuxième place du podium avec son reportage «SITARAIL/Abidjan-Ouaga : une coopération placé sur de bon rails», qui reçoit une note de 11,5 sur 20.

Ils repartent chacun avec un ordinateur portable et une enveloppe de 700 000 f, le premier remporte en plus de cela le trophée du REPPRELCI.

Quant au prix Samba Koné, le jury a décidé de ne pas le décerner pour cette année 2020. Pour cause, les quatre entreprises en lice ne remplissent pas tous les critères requis. Néanmoins un prix d’encouragement à été remis aux deux entreprises qui ce sont les mieux démarquées. Elles repartent donc chacune avec un ordinateur portable. Ce sont le Woroba.net et Ivoirehandicap.com.

Samba Koné a exhorté les entreprises de presse en ligne à régulariser leurs situations auprès des organes et agences nationales de régulation. Avant d’encourager les récipiendaires à poursuivre sur leurs lancées.

Rendez-vous est pris en 2021 pour la 5ème édition du gala du REPPRELCI.

 

 

 

Articles connexes