LITTERATURE : UN ECRIVAIN AU LYCEE.

  • Par Akina De Kouassi
  • 26 Janv. 2021
  • 188 vues

Kabirou Owolabi, auteur et éditeur d’œuvres littéraires, s’est entretenu avec le club littéraire du Lycée Municipal 1 de Koumassi en vue de donner aux membres dudit club les recettes pour devenir auteur d’œuvres littéraires.


De passage à Abidjan, le franco-africain, tel qu’il se définit lui-même, Kabirou Owolabi s’est entretenu ce lundi 25  janvier 2021 avec les élèves du club littéraire du Lycée Municipal 1 de Koumassi.

La rencontre qui a duré deux heures de temps s’est tenue à la bibliothèque du Lycée Municipal 1 de Koumassi, en présence de Monsieur Konaté Moussa, le chef d’établissement. L’on retient de cet entretien que le premier pas pour devenir écrivain, c’est la volonté de l’être.

« Il faut d’abord avoir la volonté et la détermination d’écrire », a indiqué d’emblée le jeune auteur et éditeur de 34 ans résidant à Paris.  Etre écrivain, ajoutera-t-il, demande beaucoup de concentration et d’imagination. C’est pourquoi Owolabi recommande à ses jeunes frères de s’initier à l’écriture maintenant qu’ils sont jeunes et disponibles, libres de toute contrainte professionnelle et familiale.

« J’ai décidé de m’entretenir avec les jeunes qui représentent l’avenir pour les inciter à ne pas dormir sur leur talent. Qu’ils se réunissent et fédèrent leurs connaissances en vue de les mettre au service de leur continent qui est l’Afrique. Qu’ils ne sous-estiment pas ce qu’ils ont comme talent ».

 Si l’écrivain poète, Owolabi Kabirou a pour cible la jeunesse, c’est tout naturellement parce que lui, vu son expérience, a compris que la jeunesse est la force de l’avenir, si nous voulons une Afrique libre et épanouie à travers sa littérature.

La rencontre avec l’auteur et éditeur a donné lieu à une séance de questions-questions, pour mieux comprendre le milieu des éditions. C’est avec une grande franchise que Owolabi a indiqué la voie à suivre pour une édition facile et à moindre coût, notamment par l’autoédition.

Une photo de famille a clos la séance, entre les élèves, leurs encadreurs et l’hôte du jour.

Découvrez en images ...

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Articles connexes