Festival de la poésie de montréal : LA POÈTE IVOIRIENNE TANELLA BONI, LAURÉATE.

  • Par La rédaction
  • 07 Juin 2023
  • 537 vues

La poète ivoirienne Tanella Boni remporte le Prix francophone international du Festival de la poésie de Montréal.


     Le 1er juin 2023, Lors de la soirée Briller vrai, la grande soirée du Festival de la poésie de Montréal, la poète ivoirienne Tanella Boni a remporté le Prix francophone international du Festival de la poésie de Montréal 2023 pour son recueil Insoutenable frontière, publié aux Éditions Bruno Doucey (Côte d’Ivoire).

    Pour la troisième année consécutive, le Festival de la poésie de Montréal est fier de remettre ce prix à une œuvre poétique francophone exceptionnelle pour sa qualité formelle et thématique. Le festival a remis une bourse de 5 000$ (CAD) à Tanella Boni lors de la soirée.

        Les deux autres finalistes de l'édition 2023 :

Paul Bélanger pour Traverses, publié aux Éditions du Noroît (Canada, Québec) et Carole David avec Le programme double de la femme tuée publiée aux Éditions Les Herbes rouges (Canada, Québec).

      Tanella Boni est née à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Après des études supérieures à Toulouse puis à Paris IV Sorbonne, dont elle est docteur en lettres, elle a longtemps été professeure de philosophie à l’Université d’Abidjan, présidente de l’Association des écrivains de la Côte d’Ivoire et membre de l’Académie mondiale de poésie.

    Elle consacre maintenant le plus clair de son temps à l’écriture. Son dernier roman, Sans parole ni poignée de main, a été publié en 2022 chez Nimba Éditions et aborde de front les conséquences des déchets toxiques européens à Abidjan.

Par Josué Guebo.

Articles connexes