20181205-img-20171203-wa0003

Cotonou/ 5 bougies pour le festival des meilleurs instrumentistes d’afrique.

Le pays de Patrice Talon abrite du 1er au 11décembre 2018 la 5e édition du festival des meilleurs instrumentistes d’Afrique, en abrégé MIA festival.

Depuis le samedi 1er décembre, c’est la saga des instrumentistes du continent  à Cotonou, en République du Bénin. Comme aux éditions précédentes, l’esplanade du stade de l’amitié Général Mathieu Kerekou de Cotonou  accueille ledit festival dont les voiles ont pris le large à travers un spectacle impressionnant du groupe « Super Ange » de Cotonou. Dans la foulée,  Sessi Tonoukouin, Coordinateur du Mia festival, a profité de son allocution pour revenir sur les valeurs de cohésion sociale entre les peuples, au-delà des talents que le MIA révèle.

Au cours de cette même soirée, des chèques ont été remis aux différents gagnants de l’édition dernière. Rappelons par ailleurs que le groupe Diman Groove de Parakou remporte la catégorie meilleur Batteur, lorsque The forest remporte la première place dans la catégorie Vocaliste. Abbe bande quant à lui remporte le 100% live et enfin, Fatao Keita du Ghana remporte le prix de l’instrument à vent.

Soulignons pour terminer que, compte tenu du caractère exclusivement festif que requiert cette édition, le Mia festival 5 ne connaitra pas de phase de compétition. Toutefois, plusieurs orchestres d’Afrique sont attendus à cette fête anniversaire.

 

Articles en relation