20180217-rc-4

Côte d’ivoire/ le ministère de la culture et de la francophonie a fait sa rentrée culturelle

‘’Valorisons nos richesses vestimentaires’’, est le thème de la rentrée culturelle 2018 du Ministère de la culture et de la francophonie. Le premier responsable de ce département, Maurice Kouakou Bandaman, n’a pas dérogé à la règle. A L’Institut National supérieur des Arts et de l’Action Culturelle (INSA AC), le jeudi 25 janvier dernier, il a donné le ton.

Il est arrivé majestueusement habillé d’un ensemble pagne tissé de Korhogo avec des attributs de chef traditionnel paré d’or Akan. A sa suite, ses collègues Ministres et invités du jour Kandia Camara, Kaba Nialé, Raymonde Goudou, Anne Ouloto, Bakayoko Ly Ramata, Mariétou Koné, Pascal Abinan Kouakou et Issa Coulibaly ont respecté le dress-code en portant des tenues traditionnelles issues de la diversité culturelle et régionale de la Côte d’Ivoire.

C’est une belle illustration de cette rentrée culturelle pour mettre en valeur les savoir-faire traditionnels, liés au tissage du pagne de la région Baoulé, Dan, Gouro, Koulango, Sénoufo, Wê et toutes les autres régions qui pratiquent l’art du tissage. De plus, au cours de cette cérémonie, l’occasion est donnée pour la présentation de vœux, hommage et décorations.

Tour à tour, les acteurs, les partenaires et les agents de la culture sont allés présenter leurs vœux au Ministre Maurice Kouakou Bandaman. Qui dans son adresse a présenté un tableau reluisant de la culture de l’année écoulée en Côte d’Ivoire.  « 2017 a consacré nos activités culturelles, au regard de la vision du Chef de l’Etat et des missions qui sont les nôtres : accroître la visibilité de notre patrimoine culturel, pour consolider le positionnement de notre pays et d’en faire un véritable ‘’hub culturel(…) » a-t-il dit.

Au lancement de la rentrée culturelle 2018, le Ministre Maurice Kouakou Bandaman a élevé au rang de Commandeurs dans l’Ordre du mérite culturel les  ministres Kandia Camara, Raymonde Goudou et Anne Ouloto. Quant à Kaba Nialé, Bakayoko Ly Ramata et Mariétou Koné, elles ont été élévées au rang d’Officiers dans l’Ordre du mérite culturel.

Par ailleurs, un hommage mérité a été rendu au peintre ivoirien James Houra. C’est par des prestations artistiques que la cérémonie de lancement de la rentrée culturelle 2018 a pris fin.

Pat Bouyet

Articles en relation