20171212-orentchy-1

Côte d’ivoire/ des artistes ivoiriens ont donné de leur sang…

Des artistes chanteurs, comédiens, peintres de Côte d’Ivoire ont répondu massivement à l’appel de Oren’tchy à l’occasion de la semaine de la paix. Ils sont venus apporter à leur manière leur contribution à la recherche de la paix en Côte d’Ivoire. Au siège du Centre National des Arts et de la Culture (CNAC) à Cocody-Angré.

Le jeudi 16 novembre dernier, l’heure était à la solidarité et à la réflexion. L’artiste Oren’tchy qui en est l’initiateur a voulu marquer deux actions fortes avec l’apport des artistes ivoiriens. A savoir un don de sang avec l’opération : ‘’Je donne un peu de mon sang pour sauver mon fan’’ et une conférence sur le thème : ‘’Comment contribuer efficacement à une paix durable avec les arts ?’’. 

« Cela fait 6 ans que nous avons décidé de marquer la journée nationale de la paix en organisant des événements importants. Parce que d’abord le 15 novembre est la journée nationale de la paix. Mais le 16 novembre est la journée internationale de la tolérance et le 20 novembre est celle de la journée internationale des droits de l’enfant. Nous avons jugé bon dans une semaine de célébrer trois grandes journées. Nous avons crée autour de ces journées, un concept que nous avons appelé ‘’cœur blanc’’. Officiellement la semaine nationale de paix et au cours de cette semaine, nous organisons des activités de l’opération ‘’cœur blanc’’. Qui est une opération d’amour et de solidarité. Dans ce cadre-là, nous avons décidé de marquer spécialement la journée internationale de la tolérance », a souligné Oren’tchy.

Ainsi pour le 16 novembre dernier, une centaine d’artistes sont venus donner leur sang. Aux nombres de ceux-ci, il y avait Madou, Ayidissa, Antoinette Konan, Monique Séka, Fortuné, Bamba Amy Sarah, Amani Djoni, Anikan… Pour l’occasion, le centre national de transfusion sanguine a déplacé une unité mobile pour accompagner les artistes de Côte d’Ivoire dans cette noble initiative. Dans leur ensemble, les artistes étaient heureux de participer à cette action et de soutenir leur collègue Orent’chy.

Après l’opération de don de sang, les artistes se sont penchés sur leur contribution à la paix en Côte d’Ivoire sur le thème susmentionné. Le conférencier Léon Rivière Komenan, Sous-directeur des programmes à l’UNESCO a donné quelques pistes de solutions pour permettre aux artistes ivoiriens de jouer efficacement leur rôle à la recherche de la paix dans notre pays. Selon lui, les artistes de Côte d’Ivoire doivent se doter d’une plate-forme en ligne, d’une radio et d’un journal pour booster la paix en Côte d’Ivoire et aussi avoir des expériences en renforçant leur capacité.

La directrice générale du BURIDA Irène Viera et le PCA Séry Sylvain étaient présents à l’occasion pour soutenir les artistes. « Un artiste, c’est quelqu’un qui a un cœur généreux. Je ne suis pas étonnée de voir que certains ont laissé leur activité pour venir participer à ces actions », a dit Irène Viera. Sans oublier la présence des représentants du directeur du CNAC et de l’invité d’honneur Jeannot Ahoussou, Ministre d’Etat auprès du Président de la République, chargé du dialogue politique. Qui au nom du Premier Ministre a décidé d’accompagner toutes les actions de Oren’tchy et des artistes de Côte d’Ivoire. 

 Par Pat Bouyet

 

Articles en relation