DÉCOUVERTE : Le Denguelé, symbole historique de toute une région

  • Par Ethmane Issa
  • 21 Mars 2023
  • 3960 vues

Situé sur l’axe menant à Gbéléban à 10 kilomètres d’Odienné, le Mont Denguelé constitue un véritable enjeu touristique pour cette localité. Mais il nous a fallu parcourir environ 900 Kilomètres pour découvrir le Denguelé.


      À notre arrivée, nous retrouvons Coulibaly Lanzeni et son équipe, des habitués de cet endroit. Ils marquent souvent des pauses au passage pour se ressourcer. « Je viens de façon régulière avec mon équipe depuis mon arrivée à Odienné. Mon équipe et moi venions pour nous ressourcer lorsque nous en avons appris sur sa spécificité. Deux énormes rochers superposés avec le plus petit en bas. Venir à cet endroit, c'est surtout maintenir la cohésion entre nous. »

         Le Denguelé ou le Fils Unique, ce sont deux grosses pierres qui sont superposées. En effet, atteindre le sommet de la montagne Denguelé n’est pas chose aisée. Une fois parvenus à cette altitude, se présentent deux gros rochers dont la région porte le nom. Celle en bas, la plus petite avec une fente apparente à la jonction des deux pierres. Une position qui daterait depuis des siècles, explique Iman Losseny Sangaré qui connaît bien cette montagne et son histoire : « Le mont Denguelé veut dire le fils unique. La plus petite pierre qui porte la plus grosse est fendue. C'est un seul côté qui tient et ça depuis des lustres. La ville d’Odienné l'a trouvée ici au temps des guerres. Et les chefs guerriers du Kabadougou s’y réfugiaient. Elle est aussi considérée comme un symbole parce qu’elle protégeait ces hommes »

     Le Denguelé, c’est surtout un endroit de recueillement. Chaque année, les fils et filles de la région avec à leur tête Imam Losseny, s'y rendent pour se recueillir et invoquer le Seigneur. Une pratique que le guide aurait appris de son père, le premier à découvrir le Denguelé. Losseny note cependant que toutes les pratiques religieuses ne sont pas autorisées ou acceptées en dehors de celles que la religion musulmane recommande.

       La visite de cet endroit vaut son pesant d’or. Chaque visite est historique : juste admirer ces deux gros rochers qui n’ont pas bougé d’un seul iota depuis des siècles en vaut la peine. Mais le site reste méconnu par bon nombre de touristes ivoiriens ordinaires.

Découvrez en images ...

Image
Image

Articles connexes