Côte d’ivoire / la france refuse un visa à Wêrê Wêrê Liking alors qu'elle devait se rendre au festival mondial des théâtres de marionnette à sedan

  • Par De kouassi
  • 22 Sept. 2017
  • 13 vues

Le visa de vol a été refusé à Wêrê Wêrê Liking, artiste chanteuse, chorégraphe, dramaturge et écrivaine, fondatrice  du groupe Ki-Yi M'Bock.


Le festival mondial des théâtres de marionnette se tient depuis le 16 septembre 2017 à Charleville-Mézière en France. La Côte d’Ivoire représentée par KI-YI Puppets & Danse, la troupe de la célébrissime Wêrê Wêrê Liking Gnepo et son groupe pluridimensionnel en matière d’art et de culture, n’ont pas presté le mercredi 20 septembre 2017.

La prestation de la Côte d’Ivoire prévue à Sedan a été annulée et remplacée par « Le soldat Antoine » Compagnie des Singes Hurleurs & Mémoires d’avenir du Maroc et de la France. Et pour cause, le visa de vol a été refusé à Wêrê Wêrê Liking, artiste chanteuse, chorégraphe, dramaturge et écrivaine, fondatrice  du groupe Ki-Yi M'Bock, compagnie de théâtre basée à Abidjan qui devait conduire l’équipe de la Côte d’Ivoire. Wêrê Wêrê Liking que nous avons joint au téléphone cet après-midi a indiqué que deux raisons ont suscité ce refus : « Premièrement, ils disent que ma volonté d’un retour au pays n’est pas établie. Secundo, ils arguent que je ne dispose pas de ressources financières suffisantes pour ma prise en charge lors du séjour d’une semaine en France », nous apprend-elle, non sans ajouter que ces arguments sont insidieux et cachent d’autres raisons inavouées. « Ce n’est pas le refus du visa qui me déplait, c’est l’argument que l’on brandit en me refusant le visa qui m’irrite ». A-t-elle conclu.

Figure emblématique du renouveau de l'esthétique du théâtre-rituel, écrivaine chevronnée, Wêrê Wêrê Liking a à son actif plus d’une vingtaine d’œuvre écrites. Elle  a reçu en 2000, le Prix du Prince Claus et en 2005 le Prix Noma de publication en Afrique pour son livre ‘’La Mémoire amputée’’.

Il est bon de rappeler Wêrê Wêrê Liking a presque fait le tour du monde. Et où elle a œuvré avec détermination, courage et passion pour la promotion des arts et de la Culture en Afrique. C’est la première fois qu’elle se voit refuser un visa qui l’aurait permis de participer à un festival mondial d’une importance capitale pour sa carrière.     

 

Articles connexes