Côte d'Ivoire/Sila 2019 : cinq journées de rencontres savoureuses au tour du livre.

  • Par Saidi Mamadou Ouedraogo
  • 25 Mai 2019
  • 95 vues

La 11 eme édition du salon international du livre d’Abidjan a refermé ses portes le dimanche 19 Mai 2019 au palais de la culture Bernard Dadié d’Abidjan.


Durant 5 jours, les professionnels du livre de plus 8 pays se sont réunis au Palais de la Culture Bernard Dadié d’Abidjan, pour présenter leurs ouvrages et services aux amoureux de la lecture. Ce fut une aussi une occasion pour les auteurs de communier avec leurs lecteurs quand, pour  ces derniers, c’était un moment privilégié d’avoir à échanger quelques mots, des sourires et des  selfies avec les auteurs venus d’ici et d’ailleurs, ces personnes qui arrivent à pénétrer en  leur for intérieur et à les transporter au-delà du réel.

Le Sila 2019, a été aussi un espace de rencontres, tables rondes, ateliers  professionnels entre les acteurs du livre sur le thème : LE LIVRE MON COMPAGNON  AU QUOTIDIEN. Ce qui a permis de comptabiliser les acquis et de réfléchir à des stratégies de repositionnement du livre dans le quotidien des  africains, en conformité avec le thème générique de l’événement.

 La cérémonie de clôture intervenue le dimanche 19 Mai a été par ailleurs l’occasion pour le comité scientifique de lire son rapport de synthèse présentant beaucoup de points positifs mais également  et beaucoup d’aspects à améliorer.  Ce fut aussi le moment de la remise de prix. Le prix Jeanne de Cavally 2019 a été décerné à Fatou Keita avec son œuvre l’ogre des cacaoyers, le prix National Bernard Dadié 2019 est revenu à Armand Gauz et Alain Serge Agnessan  avec respectivement Camarade Papa et Carrefour Samaké. Ce dernier prix a été remis par les enfants Dadié avec une enveloppe de cinq cents mille francs CFA offerte par la fondation Bernard Binlin Dadié. 

Les concours de dictées ouverts aux concurrents de 7 à 77 ans et organisés par le rotary club ont également vu ses lauréats repartir avec des prix en fonction des différentes tranches d’âge. Il faut rappeler que la dictée était portée sur un texte de Véronique Tadjo, l’auteur à l’honneur de ce 11è SILA qui avait pour pays hôte la France..

Au vu de l’engouement du public et des professionnels de la chaine du livre, il ne fait pas de doute que le SILA compte désormais parmi les événements incontournables de la sous-région, pour la grande joie du Président de l’Association des Editeurs de Côte d'Ivoire, Ange Félix N’dapkri , Commissaire Général de l’événement. 

Articles connexes