Burkina Faso / Fespaco 2019 : Le film ivoirien « Résolution »  remporte deux prix spéciaux.

  • Par Akina De kouassi
  • 03 Mars 2019
  • 151 vues

Les prix spéciaux du jury de la 26e édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (Fespaco) sont connus.


Parmi les lauréats, l’on compte la Côte d’Ivoire dont le film « Résolution » a remporté deux prix spéciaux d’une valeur globale de 25 millions de francs Cfa.

La soirée du Fespaco 2019 de ce vendredi 1er mars a été consacrée à la proclamation des résultats des délibérations des Prix spéciaux. Au cours de cette soirée tenue dans un cadre de convivialité, le cinéma ivoirien a été distingué à travers le film « Résolution », co-réalisé par de jeunes ivoiriens, à savoir Marcel Sangne et Boris Oué. Le film « Résolution » relate en effet l’histoire d’une femme régulièrement battue par son mari.

Dans le classement du jury, le film « Résolution » remporte le Prix CEDEAO de l’intégration et le Prix Félix Houphouet Boigny. Les réalisateurs ont ainsi reçu  un chèque d’un montant de 25 millions, soit la plus grosse enveloppe des prix spéciaux.

A la suite à la Côte d’Ivoire, le film « Desrances » de la cinéaste burkinabè Apoline Traoré a reçu le Prix de la ville de Ouaga et le Prix de l’Assemblée nationale du Burkina Faso. Quant au Prix Sembène Ousmane, il a été décerné au film "Les armes miraculeuses" du camerounais Jean Pierre Bekolo. Zalissa Zoungrana du Burkina Faso s’est faite distinguer ensuite avec son film « Naabiga » (Le prince), avec le Prix de la chance. Le Prix Thomas Sankara a été attribué à la Tunisie avec le film « Black Mamba » de AMEL Guellaty, quand le film « Les Charognards » des deux burkinabè, Abdoulaye Dao et Hervé Eric Lingani a  lui également remporté le Prix SIGNIS.

 En outre, le Prix de la critique cinématographique africaine sera attribué au marocain Selma Bargach avec son film « Indigo ». Le Prix de la meilleure femme réalisatrice a été attribué à la sénégalaise Angèle Diaban avec le film Air de Kora. Ensuite, le Prix UEMOA incluant le long métrage a été attribué au film « Duga » Les Charognards de Abdoulaye Dao et Hervé Eric Lingani. Le prix du meilleur court-métrage a été attribué à Bedé Modeste Ganafe Mofe Dog-na du Burkina Faso avec le film « Rêve brisé ». Enfin, les prix des meilleurs Documentaires ont été attribués à  Salif Traoré du Mali avec  son documentaire Juma Duman ainsi qu’au Tunisien Ben Mohmound avec Fatwa.

Articles connexes