20180305-jif-1

8 mars/ journee de la femme : a ma mere de camara laye. a lire absolument!

Fêtée pour la première fois il y a 100 ans dans le monde, en Afrique et en côte d’Ivoire, la Journée Internationale de la Femme s’est transformée en une célébration mondiale des combats passés et des réussites des femmes, et, plus encore, en une occasion de regarder vers l'avenir pour le potentiel inexploré et les opportunités qui se présenteront aux générations futures de femmes. Pour ce jeudi 08 Mars 2018, le thème pour la cérémonie officielle qui aura lieu à Abidjan est « Inclusion financière pour l’autonomisation de la femme et de la jeune fille en milieu rural ».

Pour rendre hommage à toutes les femmes, voici ce poème de Camara Laye (auteur africain) qui vous rappellera certainement votre salle de classe et, surtout, cette femme qui était prête à tout pour vous.
Un poème à lire, à aimer et à partager.

A ma Mère

Femme noire, femme africaine,
Ô toi ma mère, je pense à toi
Ô Dâman, ô ma mère, toi qui me portas sur le dos,
Toi qui m’allaitas, toi qui gouvernas mes premiers pas,
Toi qui, la première, m’ouvris les yeux aux prodiges de la terre,
Je pense à toi…

Femme des champs, des rivières, femme du grand fleuve,
Ô toi, ma mère, je pense à toi…
Ô toi Dâman, ô ma mère, toi qui essuyais mes larmes,
Toi qui me réjouissais le cœur, toi qui, patiemment,
supportais mes caprices,
Comme j’aimerais encore être près de toi,
être enfant près de toi !

Femme simple, femme de la négation,
ma pensée toujours se tourne vers toi…
Ô Dâman, Dâman de la grande famille des forgerons,
ma pensée toujours se tourne vers toi,
La tienne à chaque pas m’accompagne, ô Dâman, ma mère,
Comme j’aimerais encore être dans ta chaleur,
être enfant près de toi. …
Femme noire, femme africaine,
ô toi ma mère, merci pour tout ce que tu fis pour moi, ton fils,
Si loin, si loin, si près de toi !
Je t’aime,
je t’aimais,
je t’aimerais toujours!

Camara Laye, in l’enfant noire,

 

 

Articles en relation