ART VISUEL : COMMENT « RETROKAB » VEUT RÉVOLUTIONNER LA PHOTOGRAPHIE ?

  • Par Akina De Kouassi
  • 06 Juil. 2021
  • 381 vues

Depuis ce jeudi 01 juillet 2021, RETROKAB est à Lebasquiat Art Gallery, à Abidjan-II plateaux-COCODY, où s’est tenue l’ouverture de son exposition.


C’est une activité qui va durer tout le long du mois de Juillet, de quoi satisfaire les amoureux de la photographie et des arts visuels.

En effet, après des études en pharmacie et dans le web en France, RETROKAB a trouvé son salut dans l’art. Passionné des jeux d’art, cadre des années 80 et 90, le jeune artiste se bonifie au fil des années. RETROKAB s’inspire de l’environnement qui l’entoure, avec sa technique de « SATURATION » ; cette technique dont l’usage trop élevée dans une composition serait qualifié d’erreur par d’autres photographes.

L’artiste, l’œil dans l’optique, l’utilise pour faire ressortir le beau et le caractère d’ancienneté. Ce qui lui vaut son nom d’artiste « RETROKAB » qui est en réalité la compilation du mot « RETRO » pour faire référence à une époque déjà passée et « KAB » qui est le diminutif de « KABORE » son patronyme.

De son vrai nom Melick Kaboré, RETROKAB est issu d’une famille qui a beaucoup d’amour pour l’art et la culture. Melick est le petit-fils de la grande chancelière et ex-ministre de la culture en Côte d’Ivoire, Madame HENRIETTE DAGRI DIABATE. Il est le fils de Philip Kaboré et de Linda Kaboré, tous deux hommes de media et designer. Ceux-ci n’ont jamais cessé d’encourager leur fils, au point que sa mère est elle-même devenue son manager.

A seulement 21 ans, les œuvres de RETROKAB ont impressionné plus d’un durant cette exposition tant par leurs esthétiques que par leurs technicités.

La cérémonie d’ouverture qui a débuté à 18h30 a vu la présence de nombreux invités, au nombre desquels figure Monsieur PAULIN CLAUDE DANHO, Ministre de la promotion du sport et des loisirs qui s’est même amusé à connoter les œuvres de l’artiste. Il y avait aussi l’ambassadeur de la république Fédérale d’Allemagne, Monsieur Hingo HERBERT, des représentants de la CEDEAO et de nombreux grands noms de la photographie en Côte d’Ivoire dont Monsieur Andy Costa.

Pendant cette soirée, le public a assisté à une allocution qui a permis de présenter l’artiste aux nombreux visiteurs ayant effectué le déplacement.

RETROKAB n’a pas hésité à répondre aux questions des invités et aux médias.

Plus tard, les convives ont été conduits à la salle d’exposition. Une somptueuse salle de la villa Alfira, où l’on pouvait voir, accrochés au mur de magnifiques tableaux. En tout, nous avons compté dix-sept (17) tableaux pour l’ouverture de cette exposition.

RETROKAB en a profité pour donner au public venu nombreux, des connotations des différents tableaux exposés.

Par ailleurs, le jeune prodige n’a pas manqué de remercier sa mère et toute sa famille et surtout Monsieur JACOBLEU, artiste visuel et promoteur culturel, eux qui ont cru en son talent et ont accepté de lui donner sa chance en organisant cette belle exposition.

La soirée s’est terminée dans une ambiance conviviale autour d’un cocktail dans le jardin du restaurant de la villa Alfira, de quoi permettre aux nombreux chefs d’entreprise, hommes de media, photographes et autres invités de discuter, parler d’affaires et échanger les contacts.

PAR SIDIBE IBRAHIM

 

Découvrez en images ...

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Articles connexes