Afrique du sud / un livre retraçant les dernières années de Nelson Mandela retiré du marché

  • Par Sam Livane
  • 12 Août 2017
  • 128 vues

Un livre retraçant les dernières années de Nelson Mandela retiré du marché après les réactions immédiates de la famille de l’ancien président sud-africain.


L’éditeur d’un livre révélant des détails intimes sur la fin de vie de Nelson Mandela, décédé en 2013, a retiré du marché l’ouvrage après les réactions immédiates de la famille de l’ancien président sud-africain.

 

"Nous avons décidé de retirer immédiatement de la vente des Dernières Années de Mandela, par respect pour la famille de feu M. Mandela", explique Penguin Random House, la maison d’édition dans un communiqué, sans préciser combien d’exemplaires du livre avaient déjà été vendus.

Le livre, écrit par Vejay Ramlakan, médecin de Nelson Mandela, révèle des détails intimes sur les dernières semaines de «Madiba» et notamment sur la façon dont ce dernier crachait du sang en raison d’une infection pulmonaire persistante.

Ambulance en feu, caméra à la morgue

Il raconte également comment une ambulance transportant M. Mandela vers un hôpital avait pris feu en juin 2013 ou encore qu’une caméra d’espionnage avait été découverte dans la morgue où reposait son corps.

"Le livre devait dépeindre le courage et la force de Nelson Mandela jusque dans les derniers moments de sa vie. À aucun moment, il ne se voulait être irrespectueux", note l’éditeur.

"Mais vu les déclarations des membres de la famille, nous avons décidé de le retirer", ajoute-t-il.

Secret médical trahi?

Graça Machel, la veuve de Nelson Mandela, avait menacé de poursuivre en justice l’auteur et la maison d’édition, accusant le médecin d’avoir trahi le secret médical dans l’ouvrage sorti le 18 juillet 2017.

Quelques jours après la sortie de ce livre ‘’mort-né’’, le médecin avait assuré à la chaîne d’information que «toutes les parties qui devaient être sollicitées avaient été consultées» avant la publication de l’ouvrage.

L’aîné des petits-fils de Mandela a salué la décision de retirer le livre controversé, estimant qu’il représentait une "violation du nom et de l’héritage de Mandela".

Un message "clair"

Il a estimé que le retrait du livre envoyait "un message clair pour dire que certaines choses ont plus de valeur que l’argent".

Les exécuteurs testamentaires de Nelson Mandela ont estimé que le contenu du livre était "profondément regrettable et fâcheux et constitue une divulgation illicite".

Ils affirment également que la maison d’édition Penguin et M. Ramlakan ne les ont pas sollicités avant la publication, et que Graça Machel n’a pas non plus été consultée.

Premier président démocratiquement élu en Afrique du Sud (1994-1999), icône de la lutte anti-apartheid et prix Nobel de la paix, "Madiba" est décédé le 5 décembre 2013 à l’âge de 95 ans.

 Source : AFP

Articles connexes